Silicium : le vrai Duffaut

Dernière mise à jour : 2 août


Simple jeu de mots ou petite provocation. À l'occasion d'un précédent article intitulé Silicium, mensonges et vérités, j'avais déjà levé le voile sur un certain nombre d'erreurs d'appréciation concernant le Silicium. Silicium - histoireetcivilisation.com


Un petit rappel s'impose vous permettant de guider votre choix et de trouver le "véritable" Silicium.


Un peu d'histoire

En 1957, Norbert Duffaut découvre un composé de synthèse soluble dans l'eau, le DNC, que l'on peut considérer comme un dérivé de transition entre le monde minéral et le monde organique. Au cours des 30 années suivantes, Norbert Duffaut va multiplier les études de laboratoire et les essais en conditions cliniques pour explorer les applications de sa molécule. Sur ses indications, le Dr Marie-France Muller avait entamé une collaboration étroite avec lui, en utilisant le Méthyl Silane Triol en adjuvant, en applications cutanées. Norbert Duffaut est décédé en 1986 et la "saga" du silicium va continuer via "les errances commerciales" de Loïc Le Ribault. Mais qu'est-il advenu de la formule originale de Norbert Duffaut ?


Le véritable silicium selon Norbert Duffaut

En 2006, souhaitant contribuer à la pérennité des travaux de Norbert Duffaut, un laboratoire français a repris, en accord avec le docteur Muller, la formule du découvreur du silicium organique. Norbert Duffaut a déposé 10 brevets et depuis son décès, les ventes des complexes organosilicés ont explosé, toujours accompagnées de positionnements marketing. Dans le même temps, les spécialités pharmaceutiques ont été conservées sans pour autant attirer l'attention des chercheurs. Les innovations en matière de Silicium manquent cruellement et, on pourrait presque dire que l'intensité de la recherche scientifique dans ce domaine a disparu avec son inventeur. Que de regrets quand on pense aux propos de Louis Pasteur en 1878 : " L'action de la silice et des silicates est appelée à jouer en thérapeutique un rôle grandiose". Pourtant, des bonnes volontés se sont manifestées afin de pérenniser les travaux et savoirs de Norbert Duffaut. C'est ainsi qu'un laboratoire français, s'appuyant sur une expertise réalisée à la Faculté de Pharmacie de l'université Louis Pasteur de Strasbourg, sous l'égide du CNRS, institut Gilbert Laustriat, propose un Silicium DNC, identique à l'original.


Le silicium organique de Norbert Duffaut

En 1957, Norbert Duffaut, chercheur à l'école de chimie de Bordeaux, lauréat en 1956 du prix Raymond Berr de la société française de chimie, met au point un dérivé organosilicé soluble dans l'eau. Cette molécule sera nommée DN1, puis DNR pour "Duffaut Norbert Remède", puis, D.N.C. Une étude réalisée en 1962 à la faculté de Médecine de Bordeaux démontrait que ce composé était le premier ion médicamenteux à pouvoir traverser la peau et se retrouver dans le sang en seulement une demi-heure. Le méthylsilanetriol a donc été commercialisé depuis 1971, en pharmacie sous les marques Dulciphak, un collyre, et le Conjonctyl, médicament de régénération des tissus conjonctifs. Aujourd'hui, je vous propose de bénéficier du Silicium DNC concentré en cliquant sur le lien, sous la forme d'un flacon de 250 ml à diluer dans 5 volumes d'eau soit l'équivalent de 1.5 litres de produit. Vous pourrez alors profiter des bienfaits du Silicium par de simples applications cutanées et je vous propose d'en découvrir ou redécouvrir l'intérêt dans un article connexe intitulé "Silicium et corps humain".

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout