La cure idéale pour vos articulations

Dernière mise à jour : 14 août


Nous revenons à l'occasion de cet article sur un sujet que nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises sur ce blog : La cure idéale pour les articulations. Comment en effet retrouver souplesse et mobilité et reconstruire le cartilage ? Vous trouverez ci-après la description d'un protocole "type" pour lutter contre l'arthrose permettant une amélioration en quelques jours dans plus de 80% des cas.


En phase d'attaque

Il convient de redonner à l'organisme la matière première du cartilage et de lutter contre l'inflammation. On va donc privilégier le MSM, source de soufre, à raison de 3 gélules par jour. Il sera associé au produit glucosamine chondroïtine, à raison de 5 gélules par jour. Ce produit contient comme son nom l'indique de la Glucosamine et de la Chondroïtine, mais, également du cuivre et du manganèse, utiles à la fonction collagène et anti-inflammatoires. RAPPEL : les dosages physiologiques de glucosamine et de chondroïtine sont respectivement de 1 500 mg et de 1 200 mg par jour. À raison de 5 gélules par jour, le produit ci-dessus permet de satisfaire cet apport. On pourra continuer le traitement en associant le MSM au collagène marin en poudre sur les bases de 3 cuillères à café par jour dans un grand verre d'eau le collagène marin de Valencie Nutrition ou 1 cuillère dose de 10 grammes par jour pour le collagène marin Nuviline. L'objectif de cette combinaison est de lubrifier l'articulation en nourrissant la cellule cartilagineuse Le troisième mois, on utilisera en plus du MSM, Cartilans Plus, un composé original reconstituant du cartilage. Cette combinaison pourra le cas échéant se prolonger sur trois mois


En phase de soutien

L'apport de soufre étant indispensable pour maintenir un bon état du cartilage il est recommandé de continuer la prise de MSM en réduisant éventuellement les doses à deux gélules par jour. Suivant les sensations et les réactions personnelles, on pourra revenir à l'association du soufre avec un des produits décrits plus haut.


Bien se souvenir


  • l'arthrose n'est pas une fatalité et selon le professeur Maurice Loeper, "pour ne plus souffrir, il faut soufrer" ;

  • s'il est important de nourrir la cellule, l'hygiène de vie et l'exercice physique modéré le sont tout autant ;

  • le cartilage se reconstruit pour peu que l'on fasse ce qu'il faut. Chaque cas est particulier, ce protocole "type" peut s'adapter et se modifier suivant la situation personnelle d'un individu ;

  • enfin, le soutien efficace à ses articulations passe par la prévention.

N'hésitez pas à nous faire part de vos observations et à partager ces informations avec le plus grand nombre.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout