Le collagène de type 2

Dernière mise à jour : il y a 4 jours


Illustration de collagène fibreux


Le collagène fibreux est donc une protéine que l'on retrouve dans la peau, les os, le cartilage et les ligaments. Il représente 30 à 35% des protéines totales du corps humain. Il existe plusieurs types de collagène selon leur composition, notamment en acides aminés....


Le collagène de type 2 se trouve en majorité dans le cartilage, lui assurant sa cohésion et sa structure. En matière de compléments alimentaires, on trouve principalement deux types de produit :

  • l'hydrolysat de collagène : un collagène dénaturé, constitué de l'ensemble des acides aminés. Sa vocation est de nourrir le cartilage ;

  • le collagène non dénaturé : on le retrouve sous deux appellations d'origine anglo-saxonne : UC II ou NC II.

On le nomme aussi collagène natif car il a gardé sa structure en trois dimensions d'origine et les épitotes (molécule appelée déterminant antigénique à la base de la réponse immunitaire spécifique) qui lui permettent d'interagir avec le système immunitaire.


L'intérêt du collagène de type 2

La dégradation du cartilage génère des déchets constitués en grande partie de collagène qui vont s'accumuler dans la synovie. Le système immunitaire va

alors déclencher la formation de molécules cytokines pro-inflammatoires ayant pour objectif la destruction de ces déchets. Mais il arrive que le système s'emballe, les mécanismes de destruction prenant le pas sur ceux de la reconstruction du cartilage. On peut même assister à une inflammation permanente et voir une simple arthrose dégénérer en arthrite ou polyarthrite... Un supplément de collagène de type 2 permet de désensibiliser les défenses immunitaires spécifiques et un retour à l'équilibre des mécanismes articulaires.


Conclusion

Lubrifier l'articulation ne suffit pas et l'hydrolysat de collagène (le collagène marin) doit être complété par du collagène de type 2. Celui-ci se prend à jeun, soit 1/2 heure avant un repas. Bien évidemment, on peut lui associer la glucosamine et la chondroïtine ainsi que le MSM, à des doses physiologiques (respectivement 1500 mg de glucosamine, 1200 mg de chondroitïne et 1000 mg de MSM).

Collagène marin

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout